Société : une Allemagne multiculturelle

Ouverture sur le monde et diversité au quotidien

Connaissez-vous Erika Mustermann ? Erika a 44,6 ans, mesure 1,66 m et pèse 67 kg. Elle a une formation d'assistente et habite avec son mari Bernd et son fils Alexander dans un appartement de 90 m² à Berlin. Erika et Bernd lisent le journal 23 minutes par jour, les spaghettis bolognaise sont leur plat préféré et ils passent leurs vacances en Espagne, sur la mer Baltique ou dans la Forêt-Noire.

Comme vous l'avez deviné, Erika, Bernd et Alexander sont des personnages fictifs, inventés par des statisticiens pour décrire les Allemands moyens. Ces chiffres vous donnent peut-être une première impression. Mais l'Allemagne est bien plus que ce qu'en disent les statistiques : un pays varié, social et ouvert.

De nombreux visiteurs perçoivent l'Allemagne comme un pays ouvert sur le monde, riche de sa diversité culturelle et agréable à vivre. Et pas seulement lors d'événements comme la coupe du monde de football de 2006. Le slogan officiel de la compétition était, en allemand, « Le monde entier s'invite chez les amis ». Parmi ceux qui avaient répondu à l'invitation, nombreux sont ceux qui avaient été surpris par la joie de vivre, la gentillesse et la curiosité des habitants du pays le plus peuplé de l'Union européenne. Ils avaient pu constater que la réussite économique n'est pas la seule préoccupation des Allemands et qu'ils accordent beaucoup d'importance à la famille, aux amis, et bien sûr aux loisirs. Mais ils ont aussi pu se rendre compte que la plupart des Allemands, jeunes et moins jeunes, réfléchissent encore beaucoup aujourd'hui au passé nazi et à la division qu'a connus leur pays jusqu'à sa réunification en 1990, que ce travail de mémoire a donné naissance à une culture vivante de la commémoration et a permis d'ancrer profondément dans la société des valeurs fondamentales comme la solidarité et le respect de la différence.

Il n'est donc pas surprenant que l'Allemagne soit depuis longtemps une terre d'immigration. Cette diversité transparaît dans les chiffres qui devraient en surprendre plus d'un. Sur les 82,2 millions d'habitants que compte l'Allemagne, près de 9,11 millions possèdent un passeport étranger – aucun autre des 28 états de l'Union européenne ne peut en dire autant. Si l'on y ajoute les femmes et les hommes qui ont obtenu la nationalité allemande, mais qui ne sont pas nés en Allemagne ou sont nés de parents immigrés, plus de 17 millions des habitants de l'Allemagne sont issus de l'immigration. Autrement dit, près d'un cinquième de la population a des racines étrangères.

Berlin, la capitale, et Francfort sont les villes les plus multiculturelles. Environ 1 million des 3,5 millions de Berlinois ne sont pas originaires d'Allemagne, mais de 184 autres pays. À Francfort, environ 47 % de la population est issue de l'immigration. Une entreprise sur sept a des origines étrangères.

Cette diversité culturelle croissante représente d'une part un défi social et politique pour l'Allemagne, mais aussi une véritable chance de façonner activement et en regardant vers l'avenir le vivre-ensemble au cœur de l'Europe.

Attractivité et perspectives de carrière

Pourquoi tant d'immigrés s'installent-ils en Allemagne ? L'information selon laquelle l'Allemagne est un pays qui offre de nombreuses possibilités et des perspectives professionnelles intéressantes s'est répandue.

Dans un sondage réalisé en 2014 par le BBC World Service dans 24 pays, l'Allemagne était une nouvelle fois élue pays le plus apprécié au monde. Parmi les raisons, Globescan, institut de sondage du quotidien britannique « The Daily Telegraph », citait notamment : « Son mode de vie et ses produits de qualité donnent à l'Allemagne une excellente image (...). »

Presque toutes les grandes villes allemandes reflètent cette diversité culturelle. Elles sont le lieu de rencontre de personnes de culture, de langue et de religion différentes. Les immigrés contribuent de manière significative à la réussite et à la bonne image de l'Allemagne. Nombreux sont les hommes et femmes issus de l'immigration qui ont réussi leur vie en Allemagne : ils sont enseignants, entrepreneurs, professionnels qualifiés dans le domaine de l'ingénierie ou de la gestion, juristes ou médecins. Ils travaillent aussi comme personnel spécialisé ou dans la restauration. Ou bien ils font une carrière de réalisateur comme Fatih Akin, d'origine turque, ou d'homme politique, à l'instar de Cem Özdemir, des Verts. Cette génération multiculturelle a investi le football depuis longtemps, car les joueurs de l'équipe nationale ne sont plus seulement d'origine allemande, mais aussi polonaise, suédoise, turque, bosniaque, brésilienne, ghanéenne, nigériane ou tunisienne. Chez les femmes, Celia Sasic fait une carrière remarquable. La joueuse de l'équipe nationale féminine allemande, évoluant au poste de milieu de terrain, est née d'un père camerounais et d'une mère française.

Si la société allemande est aujourd'hui si pluraliste dans de nombreux domaines, c'est aussi du fait que les personnes issues de l'immigration ont désormais de bonnes chances de réussite. Le respect et l'application des droits à l'égalité et à la participation y sont pour quelque chose. Ils sont d'ailleurs explicitement formulés pour différentes catégories sociales dans l'article 3 de la loi fondamentale.

Prospérité et sécurité

Il fait bon vivre et travailler en Allemagne. Mais ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles tant de nationalités s'y sentent bien. L'Allemagne jouit de nombreux acquis sociaux appréciés de tous, sans distinction de sexe, d'âge ou d'origine. 

Parmi ceux-ci, citons notamment la stabilité politique et économique, une société fondée sur le principe de solidarité et ses systèmes de sécurité sociale, la liberté d'expression et de religion, une couverture médicale généralisée et abordable, l'État de droit, le rôle important des organisations non gouvernementales et des syndicats, ainsi que la grande importance accordée à la formation.

La situation globale est positive et l'Allemagne fait partie des pays les plus paisibles au monde. Le pays n'a pas vécu de troubles sociaux ou politiques depuis plusieurs décennies.

Trois métropoles allemandes figurent par exemple sur la liste des dix « villes les plus agréables au monde » établie par la société de conseil Mercer : Dusseldorf, Munich et Francfort. Les critères évalués étaient la stabilité politique, la criminalité, la situation économique, la liberté individuelle et de la presse, la couverture maladie, le système éducatif, le logement, la pollution de l'environnement ainsi que l'offre de loisirs.

Les informations à découvrir sur d'autres sites Internet

Alumniportal Deutschland

Les événements en cours en Allemagne
(allemand, anglais)

Yes, we’re open – Willkommen in Deutschland

Exposition nationale itinérante sur le thème de la culture de l'accueil
(allemand, anglais)

Magazin-Deutschland.de

Articles d'actualités sur les thèmes de la politique, de l'économie, des sciences, de la vie et de l'environnement
(allemand, anglais, espagnol, arabe, chinois, français, etc.)