Cinq étapes pour l'étude en Allemagne

Vérifier les conditions

Vérifier les conditions

Vous recherchez une place dans une université ? Alors, pourquoi ne pas opter pour une université allemande ? Le bon niveau de la formation universitaire et l'ambiance internationale feront de vos études en Allemagne une expérience inoubliable. Découvrez avec nous comment organiser au mieux votre séjour.

Reconnaissances des diplômes d'études secondaires et supérieures

Si vous voulez faire des études en Allemagne, il vous faudra un diplôme d'aptitude à l'enseignement supérieur – un diplôme qui vous permet, dans votre pays d'origine, de faire des études supérieures. Puis on vérifie en Allemagne si ce diplôme équivaut à son homologue allemand. De nombreux diplômes étrangers sont désormais reconnus comme équivalents. Pour savoir quels sont les diplômes concernés dans votre pays d'origine et si vous avez besoin de passer d'autres examens pour entrer à l'université, consultez la base de données du DAAD.

Si vous avez déjà obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur dans votre pays d'origine et que vous souhaitez, par exemple, faire un master en Allemagne, vous devez au préalable faire reconnaître votre diplôme. Demandez conseil au service des relations internationales (akademisches Auslandsamt ou International Office) de l'université que vous souhaitez intégrer. Vous trouverez ses coordonnées sur le site Internet du DAAD. La base de données de la conférence permanente des ministres de l'Éducation et des Affaires culturelles peut également vous apporter des informations sur la reconnaissance de votre diplôme.

Demandez-vous également si des études en alternance ne pourraient pas vous convenir. Ces cursus sont proposés à temps partiel, à temps complet et par correspondance. Vous pouvez ainsi acquérir une expérience professionnelle en Allemagne tout en bénéficiant d'une formation théorique. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur www.hochschulkompass.de.

Vous n'avez pas de diplôme reconnu ? Le Studienkolleg est là pour vous aider.

Même si votre diplôme de fin d'études secondaires n'est pas reconnu équivalent à son homologue allemand, vous avez la possibilité de faire des études en Allemagne. Vous devez alors suivre au préalable un cours de préparation aux études supérieures dans un Studienkolleg. Vous y suivrez des cours d'allemand ainsi que des cours dans les matières correspondant au cursus que vous souhaitez intégrer. Cette préparation dure en général un an. Si vous réussissez l'examen final, vous recevrez un diplôme d'aptitude à l'enseignement supérieur qui vous permettra de suivre des études dans certaines matières (fachgebundene Hochschulzugangsberechtigung). Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site Internet des Studienkollegs d'Allemagne.

Suivre les premiers cours d'allemand

Si vous souhaitez suivre un cursus qui se déroule en allemand, vous devez justifier de connaissances linguistiques suffisantes. Les certificats habituels sont le « Deutsche Sprachprüfung für den Hochschulzugang ausländischer Studienbewerber » (DSH) et le « Test für Deutsch als Fremdsprache » (TestDaf). Depuis le 12 février 2016, le certificat de réussite à l´examen „telc Deutsch C1 Hochschule“ est reconnu pour l´admission à un cursus allemand par toutes les universités et écoles spécialisées allemandes. Ils sont considérés comme équivalents. Pour les cursus qui se déroulent en anglais, vous n'êtes pas tenu de justifier de vos connaissances de l'allemand. Si vous avez fréquenté une école allemande à l'étranger ou un Studienkolleg, vous n'avez pas à passer ces examens.

Quelle que soit la filière que vous choisirez, il est recommandé d'atteindre au minimum le niveau B2 en allemand. Vous pourrez ainsi vous faire comprendre correctement et sans aide extérieure pour faire vos courses, vous rendre à l´Office des étrangers ou chez le médecin. De plus, votre intégration à la vie sociale n'en sera que meilleure et vos chances de carrière plus élevées si vous décidez de rester en Allemagne.

Si vous souhaitez passer un examen d'allemand dans votre pays d'origine, vous pouvez le faire, par exemple, dans l'un des 158 Goethe-Institut de par le monde. Vous trouverez l'adresse de l'institut le plus proche de chez vous à l'aide de notre carte du monde interactive « contacts locaux ». Pour en savoir plus sur les examens d'allemand, consultez le site Internet « study-in.de ».

Bechir (Tunisie)
Ayant toujours rêvé de devenir avocat, j'ai donc opté pour des études de droit arrivé en Allemagne. Même si je parlais déjà très bien allemand à l'époque, j'avais toujours l'impression de ne comprendre que la moitié des cours. Au bout de deux semestres, il était clair pour moi que je n'y arriverais pas et j'ai donc décidé de changer de cursus. C'était possible car je n'avais pas encore terminé le troisième semestre. En effet, les étudiants étrangers ne peuvent changer d'orientation que pendant les trois premiers semestres. Quand j'ai commencé mes études d'électrotechnique, j'ai vite remarqué que c'était beaucoup plus simple pour moi – moins de longs textes à écrire et à lire, plus de calculs. Les étudiants étrangers doivent avoir conscience que certaines filières sont plus exigeantes que d'autres en termes de maîtrise de la langue allemande. Mon conseil : si vous n'êtes pas parfaitement à l'aise en allemand, optez plutôt pour un cursus qui ne demande pas un niveau de langue très élevé (par ex. les cursus en sciences de l'ingénieur, etc.).

Reconnaissance du diplôme allemand à l'étranger

Nous espérons que vous vous sentirez tellement bien en l'Allemagne que vous souhaiterez y rester après vos études. Mais si vous souhaitez travailler ultérieurement dans un autre pays, vous pouvez être certain que les diplômes allemands de licence et de master sont reconnus sur le marché du travail international. Les choses sont différentes pour les examens d'État que vous passez dans les filières de droit, de médecine, de pharmacie ainsi que de l'enseignement. Vérifiez donc le plus tôt possible quelles filières offrent les meilleures perspectives professionnelles en Allemagne et à l'étranger. Le DAAD vous aide à trouver la bonne filière ainsi que l'établissement adapté.

Assez d'argent pour vivre et étudier

Le mode de financement de votre séjour en Allemagne est certainement l'une de vos principales interrogations. Vous devez prévoir de l'argent pour deux éléments en particulier :

  • Les frais universitaires (Semesterbeiträge und -gebühren) : pour le premier diplôme préparé (Erststudium), la plupart des établissements d'enseignement supérieur allemands ne facturent pas de frais de scolarité. Par ailleurs, chaque étudiant devra payer une cotisation semestrielle. Celle-ci se compose des cotisations qui vont au service des étudiants (Studentenwerk) et de celles qui vont à l’union des étudiants (Asta). Le montant est généralement compris entre 100 et 300 euros selon l’université.Toutefois, cette cotisation peut englober également un ticket semestriel qui fait office de titre de transport pour l'utilisation des transports en commun.

    Attention: d'autres règles peuvent s'appliquer aux cursus internationaux – par exemple les licences et les masters qui se déroulent en anglais. Si vous souhaitez suivre l'un de ces cursus, renseignez-vous donc à l'avance pour savoir avec précision si vous devrez payer des droits et de quel montant. Vous trouverez les principales informations concernant plus de 1 550 cursus internationaux pour l'année 2013/2014 sur le site Internet du DAAD (anglais).
  • Coût de la vie : les étudiants allemands dépensent en moyenne 800 euros par mois. Près de 300 euros sont consacrés au loyer et environ 165 euros à la nourriture. Selon la ville où vous allez étudier, si vous êtes marié ou célibataire et si vous avez des enfants, il vous faudra plus ou moins d'argent. Vous trouverez de plus amples informations sur les dépenses pendant les études dans un rapport établi par le Deutsches Studentenwerk (équivalent du CROUS en France) (PDF 3,9 Mo).

Se renseigner sur les bourses

Vous souhaitez financer vos études grâce à une bourse ? En Allemagne, de nombreuses institutions versent chaque mois des aides financières à des étudiants qui remplissent certains critères, par exemple s'ils ont un bon dossier ou s'ils sont engagés socialement. Sachez toutefois que les bourses ne sont que rarement accordées dès le premier semestre en Allemagne. Les étudiants des autres semestres et les doctorants étrangers peuvent déposer une demande de bourse auprès du DAAD. Quelques organismes privés soutiennent également les étudiants étrangers. Pour en savoir plus sur les différentes aides proposées aux étudiants étrangers par le DAAD et d'autres organismes d'aide, consultez le site Internet du DAAD.

Envoyer sa candidature à l'université

Il existe deux moyens de transmettre sa candidature. Pour de nombreux établissements, vous pouvez passer par l'intermédiaire d'un organisme particulier, Uni-Assist e.V. Pour savoir de quels établissements il s'agit, nous vous invitons à consulter le site Internet d'Uni-Assist. Si l'université de votre choix n'est pas prise en charge par Uni-Assist, vous pouvez envoyer votre candidature directement à l'établissement de votre choix. Vous trouverez son adresse dans la liste des établissements d'enseignement supérieur allemands.

Si vous souhaitez commencer vos études au semestre d'hiver, vous devez en général envoyer votre candidature avant le 15 juillet. Pour commencer au semestre d'été, vous pouvez en général envoyer votre dossier jusqu'au 15 janvier. D'autres conditions et délais de candidature peuvent s'appliquer à certains cursus. Dans certaines disciplines, vous devrez par exemple atteindre une certaine moyenne ou passer un examen d'entrée. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site Internet hochschulstart.de.

PDF Download

Guide Étudier en Allemagne

Download (PDF 448 KB)