Travailler en Allemagne : le site web officiel
pour la main-d’œuvre qualifiée
 

Qui a besoin d’une reconnaissance ?

Si vous avez suivi une formation professionnelle qualifiée ou des études à l’étranger, vous avez éventuellement besoin de faire reconnaître votre diplôme afin de pouvoir exercer le métier correspondant en Allemagne. Cela dépend de votre profession et de votre pays d’origine.
 

Les métiers règlementés nécessitent une reconnaissance 

En Allemagne, vous pouvez exercer un métier règlementé uniquement dans le cas où vous possédez une qualification bien définie. Cela concerne, par exemple, de nombreux métiers dans le domaine de la santé, du conseil juridique, du professorat des écoles publiques ainsi que de l’ingénierie. Il existe également une règlementation pour certains maîtres d’artisanat qui dirigent une entreprise. Si vous souhaitez exercer l’un de ces métiers règlementés, vous avez toujours besoin de la reconnaissance de votre qualification professionnelle étrangère, et ce indépendamment de votre pays d’origine. Pour les métiers règlementés, la reconnaissance est décidée, en général, dans le cadre d’une procédure relative à la délivrance de l’autorisation d’exercice de la profession.

Pour savoir si votre profession est règlementée, vous pouvez consulter la rubrique « Recherche d’équivalence » sur le portail « Reconnaissance en Allemagne ».
 

Les métiers non règlementés nécessitent éventuellement une reconnaissance 

La plupart des métiers en Allemagne ne sont pas règlementés. Il s’agit, par exemple, des métiers appris dans le cadre d’une formation par alternance (formation professionnelle) et de nombreux métiers avec un diplôme de l’enseignement supérieur. Vous n’avez pas besoin de faire reconnaître votre qualification professionnelle étrangère pour pouvoir exercer le métier d’économiste, d’informaticien ou de boulanger en Allemagne par exemple. Pour les ressortissants de pays tiers, la reconnaissance de la qualification professionnelle étrangère et/ou l’équivalence du diplôme de l’enseignement supérieur représente souvent la condition préalable à la délivrance d’un visa. Les pays tiers correspondent aux états en dehors de l’UE, de l’EEE et de la Suisse.

Pour les diplômes de l’enseignement supérieur qui ne permettent pas d’exercer un métier règlementé comme biologiste, physicien ou linguiste par exemple, il n’y a pas de procédure de reconnaissance comme pour les métiers règlementés ou les métiers appris dans le cadre d’une formation par alternance (formation professionnelle). Pour la délivrance d’un titre de séjour, les ressortissants de pays tiers qui possèdent un diplôme de l’enseignement supérieur étranger doivent prouver que leur diplôme de l’enseignement supérieur étranger est comparable à un diplôme de l’enseignement supérieur allemand. La base de données anabin de la « Office central de l'éducation à l'étranger » (ZAB) contient des informations à ce sujet. Dans notre rubrique « Diplômes académiques étrangers », vous trouverez des informations détaillées.

Infobox

Bon à savoir : La reconnaissance peut être aussi utile aux ressortissants de l’UE, de l’EEE et de la Suisse. Elle offre des avantages pour postuler à un emploi, pour changer de travail ou également pour négocier un salaire. Avec l’attestation de reconnaissance (Anerkennungsbescheid) en langue allemande, les employeurs peuvent reconnaître immédiatement les compétences et les connaissances des travailleurs étrangers.

YouTube Twitter Hotline

Ce site web utilise des cookies qui sont techniquement nécessaires à l’exploitation du site web et déposés dans tous les cas. D’autres cookies soumis à autorisation pour personnaliser des contenus et des annonces ainsi que pour analyser les accès à notre site web sont déposés seulement avec votre accord. Par ailleurs, nous transmettons des informations relatives à votre utilisation de notre site web à nos partenaires pour les médias sociaux, la publicité et les analyses.