Travailler en Allemagne : le site web officiel
pour la main-d’œuvre qualifiée
 

Travail & Salaires

Allemagne : un taux de chômage faible

En 2019, le taux de chômage s'élevait en Allemagne à 3,1 %, soit l'un des plus faibles du monde. Alors qu'ailleurs en Europe, le chômage des jeunes a considérablement augmenté au cours des dernières années, la formation professionnelle allemande a porté ses fruits. En 2019, seuls 5,8 % des 15-24 ans étaient inscrits comme demandeurs d'emploi.


Le salaire brut est différent du salaire net

Si vous signez un contrat de travail en Allemagne et êtes assujetti à l'assurance sociale obligatoire, votre contrat mentionnera votre salaire brut. Mais le salaire brut est différent du salaire net. Autrement dit, vous percevrez une somme inférieure à celle mentionnée dans votre contrat de travail.

Un exemple : en 2019, le salaire brut moyen, tous niveaux de salaire confondus, se situait entre 4 802 euros par mois et 3 935 euros par mois. Les employeurs retirent en effet automatiquement du salaire brut des salariés assujettis à l'assurance sociale obligatoire l'impôt sur le revenu, l'impôt de solidarité et les cotisations de sécurité sociale. L'avantage : votre contribution à la sécurité sociale vous assure une couverture financière en cas de chômage, de maladie, de dépendance ou de retraite. Les employeurs prennent même une partie des coûts en charge. Les retenues peuvent varier en fonction des revenus, du land, de la classe d'imposition, de la caisse d'assurance maladie et de la situation familiale. En 2019, une personne célibataire en classe d'imposition I percevait en moyenne dans les länder de l'Ouest entre 2 438 et 2 868 euros net.


Un temps de travail raisonnable, de nombreux jours de congé et de jours fériés

Dans de nombreux domaines, l'Allemagne se classe parmi les meilleures économies du monde. On pourrait croire que si les Allemands obtiennent de si bons résultats, c'est parce qu'ils travaillent d'arrache-pied, enchaînent les longues journées de travail et prennent moins de congés que dans d'autres pays. Mais les statistiques prouvent le contraire. En 2014, l'Allemagne occupait ainsi la troisième place des pays de l'UE-28 en matière de durée du travail : avec 1 651 heures de travail annuel pour un temps plein, seuls les salariés français et danois travaillaient moins. La diversité est également de mise en ce qui concerne les jours de congé et les jours fériés au sein de l'UE : en 2014, les salariés bénéficiaient en Allemagne de 41 jours de congé et jours fériés, tandis que l la moyenne de l'UE-28 était de 35,7 jours.


Le coût de la vie en Allemagne

Albert Einstein le disait déjà : « Les meilleures choses de la vie ne sont pas celles que l'on peut obtenir avec de l'argent. » Cela pourrait bien être vrai. Pour tout le reste, les Allemands ont en moyenne dépensé 2 704 euros par mois et par ménage en 2018. Les Allemands ont consacré le plus d'argent au logement, à l'énergie et l'entretien du logement (908 euros). Viennent ensuite la nourriture, les boissons et le tabac (360 euros). Mais les loisirs et la culture ne sont pas en reste : chaque mois, les Allemands dépensent 304 euros en activités sportives, cinéma et autres distractions.

Informations sur le web

Ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales

Bundesministerium des Innern, für Bau und Heimat

YouTube Twitter Hotline

Ce site web utilise des cookies qui sont techniquement nécessaires à l’exploitation du site web et déposés dans tous les cas. D’autres cookies soumis à autorisation pour personnaliser des contenus et des annonces ainsi que pour analyser les accès à notre site web sont déposés seulement avec votre accord. Par ailleurs, nous transmettons des informations relatives à votre utilisation de notre site web à nos partenaires pour les médias sociaux, la publicité et les analyses.