Travailler en Allemagne : le site web officiel
pour la main-d’œuvre qualifiée
 
dos

Infirmier

Vous aimez communiquer et travailler avec des personnes ? Vous vous intéressez également à la médecine, à l’organisation et travaillez de manière fiable et consciencieuse ? Une formation d’infirmier ou d’infirmière pourrait alors vous convenir. Votre travail consiste à apporter des soins à des personnes de tous âges dans différents domaines, p. ex. à l’hôpital, dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et dans un service de soins ambulatoires. Vous pouvez vous spécialiser dans les soins aux personnes âgées ainsi que les soins pédiatriques et de santé.

Contenus de la formation

Cette formation offre trois options au choix : la formation d’infirmier(ère) avec les soins de personnes de tous âges, d’aide-soignant(e) avec les soins de longue durée ou en pédiatrie pour devenir infirmier(ère) de santé publique et pédiatrique.
Au cours des deux premières années, une formation générale en soins infirmiers est dispensée dans les trois cas. Cela inclut l’enseignement sur les personnes en bonne santé et les personnes malades ainsi que des mesures préventives et curatives. La formation est complétée par des connaissances concernant l’utilisation de programmes de gestion numériques, p. ex. dans la documentation des soins ainsi que l’utilisation d’innovations médicales.
Avant de commencer la 3ème année, vous avez le choix, pour la dernière partie de la formation, de vous spécialiser dans les soins aux personnes âgées ou les soins pédiatriques et de santé ou de poursuivre la formation générale en soins infirmiers et d’obtenir le diplôme d’infirmier ou d’infirmière.
Bon à savoir : Le diplôme d’État général d’infirmier ou d’infirmière est reconnu dans toute l’UE.

Exigences spéciales

  • Conditions scolaires : vous avez besoin d’un diplôme de l’enseignement secondaire.
  • Connaissances suffisantes de l’allemand : vous avez besoin, en fonction du Land, de connaissances au niveau B1 ou B2 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CACRL).
  • Aptitude médicale : avec une attestation d’un médecin allemand, vous devez prouver que vous êtes physiquement et mentalement en bonne santé et que vous êtes apte à exercer le métier d’infirmier(ère) ou d’aide-soignant(e).
  • Fiabilité : pour montrer votre fiabilité, vous avez besoin d’un justificatif prouvant votre impunité. Selon la situation, vous devez présenter un extrait de casier judiciaire de votre pays d’origine ou allemand (Führungszeugnis).

Lieux d’apprentissage

La partie pratique de la formation a lieu dans un hôpital, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou un service de soins ambulatoires et est plus complète que la partie théorique qui se déroule dans une école de soins. Par ailleurs, des stages pratiques sont prévus dans des établissements spécialisés, c.-à-d. à l’hôpital pédiatrique, en psychiatrie, dans des services de conseil ou des établissements spécialisés dans les soins palliatifs. La formation se termine par un examen d’État au bout de trois ans (ou cinq ans en formation à temps partiel).

Année de formation et rémunération de la formation en euros

1ère année                   1 166

2ème année                  1 227

3ème année                  1 328

Rémunération de la formation (TVAöD) : avant impôts et charges sociales ; source : Agence fédérale pour l’emploi (Bundesagentur für Arbeit), dernière mise à jour : mai 2021.

Établissements d’emploi

  • hôpitaux
  • établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • services de soins ambulatoires
  • résidences pour personnes handicapées
  • services de conseil et établissements spécialisés dans les soins palliatifs

Perspectives après la formation

  • Le personnel soignant accomplit seul des tâches qui lui sont confiées, c.-à-d. qu’il détermine les besoins de soins individuels, organise les parcours de soins, procède à des mesures médicales et de soins et est responsable de l’assurance qualité des soins.
  • Des formations continues d’adaptation sont nécessaires pour toujours rester informé(e) des dernières évolutions, p. ex. en matière d’hygiène, de soins infirmiers ou pour la mise en œuvre de différentes mesures par rapport à la pandémie de COVID-19.
  • Formations d’évolution pour devenir « infirmier(ère) spécialisé(e) » dans des domaines variés comme p. ex. les soins intensifs, la chirurgie ou la psychogériatrie. Par ailleurs, des formations continues dans les domaines du Case Management sont possibles pour reprendre un poste de direction ou dans le cadre d’instructions pratiques.
  • Cursus de licence dans le domaine des soins avec différentes spécialisations comme p. ex. les sciences infirmières, la pédagogie pour la formation professionnelle dans le domaine de la santé et des soins, la gestion de la santé et des soins. En outre, il existe également des cursus en parallèle à une activité professionnelle, notamment dans les soins cliniques élargis. Cela inclut entre autres les soins d’urgence, les soins neurologiques et oncologiques.
  • Activité indépendante, p. ex. avec un service social et de soins ambulatoires.
     

En savoir plus sur ce métier de formation :

Plus d'informations sur le web

Ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche – Praktisch unschlagbar!

Afficher plus
YouTube Twitter Hotline

Ce site web utilise des cookies qui sont techniquement nécessaires à l’exploitation du site web et déposés dans tous les cas. D’autres cookies soumis à autorisation pour personnaliser des contenus et des annonces ainsi que pour analyser les accès à notre site web sont déposés seulement avec votre accord. Par ailleurs, nous transmettons des informations relatives à votre utilisation de notre site web à nos partenaires pour les médias sociaux, la publicité et les analyses.